Le Pèlerinage de l’Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz :

 


Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz

Le Pèlerinage de l'Ascension 2017 au Sanctuaire Notre-Dame de Santa-Cruz
Cliquez sur les images pour les agrandir

 

 

Un long article sur le pèlerinage de l’Ascension 2017 et sur l’historique :
http://www.objectifgard.com/2017/05/26/fait-du-jour-pelerinage-de-santa-cruz-nouvelle-version/

Quelques extraits de l’article d’Objectif Gard :

« Le soleil tape fort . Les pèlerins gravissent lentement le chemin qui mène au sanctuaire. Cette année, rien n’est pareil. Tout se passe en haut. Fini le marché et ses nombreuses échoppes éphémères en bas, la grande procession, les odeurs de brochettes dès l’arrivée sur le parking. Il n’y a pas si longtemps encore, le pèlerinage annuel de Santa Cruz, c’était ça.

Aujourd’hui, la fréquentation étant en baisse constante, les moyens dont disposent l’association des amis de Santa Cruz diminuent eux aussi en proportion. Alors il faut s’organiser différemment. « Cette nouvelle organisation est un ballon d’essai, confie Michel Perez, président de l’association. « On a pas arrêté nos comptes mais il y avait entre 6 000 et 7 000 personnes. » Il y a des points positifs et beaucoup de points faibles. On va se réunir et analyser tout ça pour en tirer les conséquences pour l’année prochaine. »

« Car au-delà du pèlerinage, il y a la joie, la nostalgie, l’échange et puis des rencontres. »

« Sur l’esplanade les messes se succèdent, dites par ‘Monseigneur Wattebled évêque de Nîmes, Monseigneur Jean-Marc Aveline évêque auxiliaire de Marseille et cinq prêtres. Des musulmans se mêlent à la foule des pèlerins. « Les Oranais, quels qu’ils soient, viennent prier Santa Cruz », glisse une dame en passant. Des chants religieux, une Marseillaise… La chaleur ne semble décourager personne. Les places à l’ombre sont pourtant chères. Ça aussi c’est dur pour les plus âgés.

Une communauté en voie de disparition

Une chose est sûre, il faut se rendre à l’évidence, si les choses ne sont plus ce qu’elles étaient, c’est parce que la communauté pied-noirs est « en voie de disparition » selon un Michel Perez réaliste. Les générations à venir ne sont pas aussi motivées. Si on aperçoit certains « jeunes », c’est souvent parce qu’ils accompagnent leurs parents. « En 95, il y avait 140000 personnes, aujourd’hui si il y en a 6000, on est contents, » constate Michel Perez. « J’ai envie de passer le flambeau et je ne trouve personne. Même mes bénévoles ne sont plus tout jeunes », déplore le président. Il n’en reste pas moins que l’organisation s’accroche. « L’an prochain, il y aura le retour de la chorale andalouse », promet-il. L’association des amis de Santa Cruz continue de se démener pour faire survivre la mémoire… et n’est pas contre un coup de main. »

« Si à la première procession en 1967, il n’y avait pas beaucoup de fidèles, le bouche à oreille a vite fonctionné et le jour de la Fête de l’Ascension est rapidement devenu synonyme de retrouvailles. On retrouvait des membres de la famille, les amis perdus de vue, les nouvelles des copains des voisins etc. Dès 1968, il y avait 80 000 personnes, l’année suivante le double et dans les années suivantes jusqu’à 250 000 personnes. Ces dernières années la fréquentation est bien moindre, beaucoup sont partis…d’autres sont à présent âgés et ne peuvent que difficilement voyager. « 

Véronique Palomar
Objectif Gard

Voir cet article en entier sur le site Objectif Gard :
http://www.objectifgard.com/2017/05/26/fait-du-jour-pelerinage-de-santa-cruz-nouvelle-version/